Comment arrêter de trop réfléchir ? Les techniques infaillibles pour entraîner votre cerveau

0
24
Comment arrêter de trop réfléchir

Votre cerveau est-il votre meilleur ami ou votre pire ennemi ?

Vous arrive-t-il de ruminer des pensées négatives en boucle ? D’être paralysé par l’analyse excessive de chaque situation ? Vous n’êtes pas seul !

Trop réfléchir peut être un véritable frein à la vie. Cela peut nous empêcher de prendre des décisions, de saisir des opportunités et de vivre pleinement le moment présent.

Mais la bonne nouvelle, c’est que votre cerveau est capable de changer.

Dans cet article, vous découvrirez des techniques infaillibles pour entraîner votre cerveau à arrêter de trop réfléchir et à se concentrer sur l’essentiel.

Prêt à reprendre le contrôle de votre esprit ? C’est parti !

Comment entraîner votre cerveau à arrêter de trop réfléchir

Il est possible de réellement entraîner votre cerveau à arrêter de trop réfléchir, surtout si cela entraîne des problèmes. Par exemple, est-ce que réfléchir trop vous met de mauvaise humeur ou augmente votre niveau d’anxiété?

Est-ce que cela vous empêche de faire des choses que vous avez besoin de faire? Est-ce que vous mettez du temps à prendre une décision parce que vous voulez peser tous les pour et les contre possibles?

Les conséquences négatives de trop réfléchir

Trop réfléchir peut avoir des conséquences négatives pour ceux qui s’inquiètent de façon chronique. Se concentrer sur les futures incertitudes rend anxieux quand nous ressentons un manque de contrôle. Cela peut aussi nous empêcher de profiter de l’instant présent.

Restez seul

Comment contrôler le trop de réflexion

Si vous réfléchissez trop parce que vous avez besoin de prendre le contrôle sur une situation, alors cherchez une action concrète à faire pour avoir de nouveau le sentiment de contrôler. Par exemple, écrire le problème est simple et permet à votre cerveau de cesser d’essayer de se souvenir du problème. Ensuite, identifiez une chose que vous pouvez faire, ce sera un pas dans la bonne direction, par exemple, appelez pour obtenir plus d’informations.

Accepter les incertitudes

Chaque week-end c'est la même chose. Il est 18h et alors que vous êtes toujours en survêtement ou devrions-nous dire en tenue de maison, la question du « qu'est-ce qu'on fait ce soir ? » arrive sur le tapis.

Il y a des choses que vous pouvez savoir, et des choses que vous pouvez ne jamais savoir. Ceux qui réfléchissent trop ont entraîné leur cerveau à se concentrer sur les incertitudes parce qu’ils essaient de les résoudre. Pour ce genre de personne, le cerveau est comme celui d’un enfant de deux ans qui cherche constamment des réponses. Bien que certaines questions puissent être résolues, ceux qui réfléchissent trop peuvent avoir tendance à insister sur celles qui ne peuvent pas l’être.

Observer vos pensées négatives sur vous-même

Si vous lisez cet article et que vous vous inquiétez de trop réfléchir, vous êtes déjà au courant de vos propres schémas de pensée improductifs. Les gens qui éprouvent une détresse parce qu’ils réfléchissent trop, ont généralement des pensées négatives sur eux-mêmes à cause de leurs pensées.

Examiner la situation dans son ensemble

peur de finir seules

La recherche montre qu’examiner la situation dans son ensemble peut-être mieux pour se souvenir des images complexes. Pour entraîner votre cerveau à traiter l’information de cette façon, essayez d’imaginer que vous preniez tous les détails à la fois, comme si votre cerveau prenait une photo et qu’il voyait toutes les informations à la fois.