Comprendre le langage des poules : Que nous cachent-elles vraiment ?

0
8
Le langage des poules, on vous dit tout !

L’intérêt pour la compréhension des animaux est en constante augmentation. La compassion envers les animaux est plus importante que jamais. Pour savoir si un animal se porte bien, il est essentiel de comprendre les signaux qu’il envoie. C’est particulièrement vrai pour les poules, dont les élevages industriels sont de plus en plus critiqués et les élevages domestiques de plus en plus courants. Dans cet article, nous vous expliquons tout sur le langage des poules.

Interprétation des sons émis par les poules

Les poules sont des oiseaux bien plus intelligents qu’on ne le pense généralement. Elles ont un répertoire sonore complexe que vous pouvez apprendre à identifier. Deux situations sont particulièrement importantes dans la vie d’une poule : la ponte d’un œuf et la menace d’un danger.

Lors de la ponte d’un œuf, la poule fait du bruit pour annoncer l’événement, pour dire qu’il se produit et pour dire que c’est terminé. On identifie ainsi le claquètement avant, le caquètement pendant et le crétèlement après. Lorsque les poussins naissent, la poule émet un cloquement, un son doux et apaisant, pour leur signaler que tout va bien.

En dehors de ces moments, le gloussement est le son typique des poules. C’est un son d’apaisement et de contentement. Les poules peuvent glousser après avoir mangé, bu ou pris un bain de poussière.

En cas d’alerte, une poule peut émettre un son assez grave et rauque pour alerter les autres membres de la basse-cour d’un éventuel danger. Le cagnètement, codèquement ou coucassement, interviendra si le danger est confirmé et présent. C’est un cri de détresse strident et aigu. En cas de douleur, le son émis sera semblable.

Cela ne doit pas être confondu avec le cocaillement qui est un cri d’excitation ou de joie.

Enfin, le coclorement est le son que les poules émettent lorsqu’elles sont en chaleur ou qu’elles cherchent à attirer l’attention d’un coq.

Interactions possibles avec les poules

Une meilleure compréhension du langage des poules ouvre de nouvelles perspectives pour l’interaction avec ces animaux. Il est possible de les entraîner à répondre à des signaux vocaux simples. Par exemple, certaines personnes ont réussi à apprendre à leurs poules à venir quand elles sont appelées par leur nom ou à se rassembler à un endroit spécifique à l’aide d’un signal sonore.

Les poules peuvent devenir très familières avec leurs propriétaires, à condition qu’elles soient traitées avec douceur et régularité. Elles reconnaissent les personnes qui les nourrissent et interagissent avec elles, allant jusqu’à accepter d’être manipulées ou caressées, selon leur caractère.

Communication non-verbale des poules

L’émission de son n’est pas le seul mode de communication des poules. Le langage corporel est tout aussi riche. Les poules utilisent divers signaux visuels pour interagir entre elles et exprimer leurs émotions.

La crête et les barbillons, lorsqu’ils sont bien développés, sont des indicateurs de bonne santé. La posture générale d’une poule peut révéler son état émotionnel. Les ailes sont très souvent utilisées pour exprimer des émotions. Des yeux largement ouverts sont souvent signe de peur ou, au moins, de vigilance, tandis que des yeux mi-clos peuvent signaler de la détente. Une queue relevée peut indiquer de la curiosité ou de la confiance, tandis qu’une queue abaissée peut être un signe de soumission ou de stress.

Une observation attentive de ses poules aide indéniablement à prévenir les problèmes de bien-être, les conflits dans le groupe et à maintenir un environnement sain pour leurs oiseaux.

Comment aider les poules ?

Les études éthologiques ont soulevé des préoccupations concernant l’élevage industriel des poules. Les poules de ces élevages sont souvent confinées dans de très petites cages, limitant leurs mouvements et empêchant leurs comportements naturels. Le surpeuplement entraîne un stress important et favorise l’agressivité entre animaux.

Les normes ont évolué et ce que vous pouvez faire de mieux est sans doute de choisir d’acheter les oeufs qui affichent le label Bleu-Blanc-Cœur, attribué à des éleveurs attestant de pratiques vertueuses et adaptées aux attentes d’aujourd’hui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici