Dépendance à l’exercice : reconstruire une relation saine avec l’exercice

0
17

Se libérer de la dépendance à l’exercice peut sembler une montagne à gravir, mais c’est tout à fait possible lorsque vous redécouvrez le plaisir de bouger. Dans cet article, nous allons explorer des conseils pour améliorer votre relation avec l’exercice et retrouver la joie de bouger.

Ne restez pas seul avec vos pensées

Si l’idée de faire de l’exercice vous angoisse, si vous êtes stressé par un problème particulier ou si vous avez besoin d’aide pour vous sentir à l’aise, essayez d’en parler à une personne de confiance. Vous n’êtes pas obligé de faire ce voyage de guérison de votre relation avec l’exercice seul. N’oubliez pas que personne ne sait comment vous aider à moins de savoir ce que vous vivez, alors tenez vos proches au courant.

Distrayez votre esprit

Lorsque vous ressentez le besoin de faire de l’exercice pour de mauvaises raisons, trouvez un moyen de distraire votre esprit. Les distractions peuvent consister à proposer de faire la vaisselle après un repas en famille, à regarder un film réconfortant, à faire un Facetiming avec un ami ou à méditer.

Faites de l’exercice une expérience sociale

L’exercice peut être une expérience de lien social avec les personnes que vous aimez. Qu’il s’agisse d’une promenade à la campagne ou d’un cours de fitness virtuel ensemble, rendez l’exercice à nouveau agréable en impliquant des personnes qui vous aident à réduire votre anxiété.

Trouvez un exercice qui fonctionne pour vous

Il est important de trouver un exercice qui fonctionne bien pour votre corps. Évitez de bouger d’une manière qui vous fait vous sentir mal ou grincheux. Trouvez des formes d’exercice qui vous permettent de vous sentir plein d’énergie, vivant et reconnaissant de ce que votre corps peut faire.

Comprenez pourquoi vous faites de l’exercice

Lorsque vous choisissez de faire de l’exercice, demandez-vous pour qui vous le faites. Vous faites du sport parce que vous avez envie de bouger et que cela vous fait du bien ? Ou le faites-vous pour modifier votre corps afin de l’adapter aux normes de beauté, pour rivaliser avec vos amis de gym ou pour « compenser » quelque chose que vous avez mangé ?

Commencez petit

Lorsque vous vous lancez dans le voyage de guérison de votre relation avec l’exercice et que vous vous sentez vraiment prêt à recommencer à bouger, il est préférable de ne pas plonger tête première. Commencez petit avec ce qui vous met à l’aise plutôt que de vous lancer dans des entraînements de haute intensité tous les jours de la semaine.

Ne vous sentez pas coupable de sauter une séance d’entraînement

Si votre relation avec l’exercice est toxique depuis longtemps, vous vous sentirez probablement coupable ou déstabilisé lorsque votre routine sera interrompue. Cependant, il n’y a rien de mal à passer plusieurs jours sans séance d’entraînement ! C’est permis, promis.

Faites confiance à votre corps

Apprendre à faire confiance à son corps est l’une des leçons de vie les plus précieuses que chacun d’entre nous puisse acquérir. Suite à une dépendance à l’exercice, cela peut être un véritable défi puisque vous serez habitué à ignorer les signaux envoyés par votre corps.

Changez votre approche mentale de la forme physique

Guérir d’une dépendance à l’exercice est un voyage physique, mais il est encore plus psychologique. C’est une chose de changer de programme de remise en forme, mais vous devez aussi faire un travail intérieur. Cela signifie changer votre approche mentale de la forme physique.