Pourquoi les éleveurs séparent-ils les veaux de leurs mères? La vérité surprenante!

0
9
Pourquoi les veaux sont retirés de leur mère dans les élevages laitiers ?

Pourquoi les veaux sont retirés de leur mère dans les élevages laitiers ?

Dans le monde des élevages laitiers, les veaux sont souvent séparés de leur mère peu après leur naissance pour des raisons sanitaires et économiques. Cependant, avec l’accent croissant mis sur le bien-être animal, une question se pose : devrions-nous arrêter de séparer les veaux de leur mère ?

Les raisons de la séparation des veaux de leur mère

La séparation du veau de sa mère est une pratique courante dans la production laitière, qui présente deux avantages principaux pour l’éleveur :

Avantage sanitaire

À la naissance, le veau n’a pas de défenses immunitaires et est donc vulnérable aux infections. Pour renforcer son immunité, il doit consommer plusieurs litres de colostrum (le premier lait riche en anticorps de sa mère) juste après sa naissance. Certains éleveurs préfèrent donner le colostrum au biberon et séparent donc le veau immédiatement après la mise bas. Après 24 à 36 heures, la capacité d’absorption intestinale des anticorps diminue rapidement. Le veau est alors séparé de sa mère pour prévenir la transmission de maladies infectieuses.

Avantage économique

Un veau consomme entre 8 et 10 litres de lait maternel par jour, ce qui représente une perte financière importante pour le producteur. De plus, les troubles digestifs et les diarrhées peuvent entraîner la mort du veau, ce qui entraîne également une perte de revenus. En outre, le lait produit par les vaches laitières n’est pas entièrement consommé par le veau. Une mamelle qui ne se vide pas complètement peut s’infecter et développer une mammite, rendant le lait impropre à la consommation et donc non commercialisable.

Le processus de séparation du veau de sa mère

Après sa naissance, le veau est retiré de sa mère et placé dans une stalle individuelle où il peut généralement voir d’autres veaux. Ces derniers ne sont pas immédiatement regroupés pour éviter la transmission de maladies. Le veau est d’abord nourri avec du lait en poudre reconstitué, puis avec des aliments solides pour l’habituer à ruminer. Le volume de lait diminue progressivement à mesure que la quantité d’aliments solides augmente, jusqu’au sevrage à l’âge de 3 mois. Selon les éleveurs, une séparation précoce est moins stressante pour l’animal.

Que se passerait-il si nous ne séparions pas le veau de sa mère ?

Face à une opinion publique de plus en plus préoccupée par le bien-être animal, le débat sur la poursuite de cette pratique est ouvert. L’Europe a demandé à l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) d’évaluer les risques auxquels les veaux sont exposés dans les élevages. Selon l’EFSA, les veaux qui ont un contact limité avec leur mère souffrent souvent de stress, d’isolement et d’une incapacité à téter. Les scientifiques recommandent donc de garder les veaux avec leur mère pendant au moins une journée, voire plus.

Les avantages de l’élevage des veaux laitiers au pis

Des expériences ont été menées dans des exploitations européennes qui élèvent leurs veaux au pis. Les observations montrent plusieurs avantages pour la production et le comportement des animaux. Par exemple, les veaux qui restent avec leur mère ont une meilleure croissance, sont moins sujets à certaines maladies, tètent moins leurs congénères et interagissent plus avec leur mère.

Les inconvénients de l’élevage des veaux laitiers au pis

Les inconvénients notés lors des expériences comprennent une diminution de la production de lait et de matière grasse. Cependant, selon les éleveurs, les veaux peuvent constituer une nouvelle source de revenus avec une viande produite à moindre coût. Actuellement, différents systèmes d’élevage sont testés pour permettre au veau de rester avec sa mère tout en continuant la traite. Cela nécessite un changement dans l’organisation du travail des agriculteurs pour faire face à diverses contraintes. Plusieurs pays d’Europe réfléchissent actuellement à la manière d’élever les veaux laitiers en favorisant leur bien-être.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici