Quelle est la tendance de rémunération des influenceurs en 2024 ? Découvrez la réponse surprenante !

0
7
tendance de rémunération des influenceurs
Rencontrez Guillaume Doki-Thonon, le PDG de Reech, une entreprise experte en marketing d’influence. Entrepreneur depuis l’âge de 21 ans, Guillaume a fondé sa première entreprise en parallèle de ses études, qu’il a revendue trois ans plus tard.

Depuis 2013, il dirige Rocket Marketing, éditeur de RocketsLinks, leader de la mise en relation entre éditeurs et annonceurs pour l’achat d’articles sponsorisés en France. Il intervient régulièrement dans les grandes écoles et les entreprises lors de conférences et de formations sur l’influence et l’évolution de ce marché.

La rémunération des influenceurs : quels sont les principaux leviers ?

Il est important de noter qu’il existe environ 150 000 créateurs de contenus en France. Selon l’étude annuelle Reech 2024, 66 % des créateurs gagnent moins de 5 000 € par an grâce à leur activité d’influenceur. La plupart des créateurs de contenu le font par passion et n’en font pas nécessairement leur activité principale.

Les partenariats avec les marques restent le principal moyen de rémunération pour les influenceurs. Cependant, les demandes de partenariats gratuits sont encore très courantes, en particulier pour les petites communautés. En effet, 88 % des créateurs avec moins de 5 000 abonnés déclarent que la majorité des demandes de partenariats qu’ils reçoivent sont non rémunérées.

Évolution des rémunérations des influenceurs en France

Avec le développement du marketing d’influence ces dernières années, les marques investissent de plus en plus dans les créateurs de contenus. Alors qu’en 2020, seuls 11 % des créateurs déclaraient gagner plus de 10 000 € par an, ils sont aujourd’hui 25 %. Le marché devient plus mature, les marques structurent leurs campagnes et allouent le budget nécessaire. En conséquence, de plus en plus de créateurs ont l’opportunité de vivre de leur activité.

Quels types d’influenceurs sont les mieux rémunérés ?

Les pratiques varient nécessairement entre les micro-influenceurs, qui ont des communautés de proximité, et les célébrités, qui rassemblent parfois des millions de followers. Plus la taille de la communauté est grande, plus les revenus générés par les créateurs de contenu augmentent. Ainsi, 68 % des créateurs avec plus de 100 000 followers déclarent gagner plus de 10 000 € par an grâce à leurs contenus.

Instagram : le réseau de référence pour les partenariats influenceurs/marques

En 2024, Instagram reste le réseau social le plus plébiscité par les créateurs de contenus. Pour 91 % des créateurs, c’est leur plateforme principale. TikTok confirme sa percée fulgurante, il est désormais le réseau principal de 33 % des créateurs, et utilisé par 58 % d’entre eux. Facebook complète le podium, bien qu’en perte de vitesse constante, le réseau social de Mark Zuckerberg garde toujours les faveurs de 71 % des créateurs.

Les programmes de monétisation des réseaux sociaux sont-ils intéressants pour les créateurs ?

Les réseaux sociaux proposent de nouvelles opportunités comme Instagram Subscriptions pour les créateurs de plus de 10 000 followers. Ces modes de rémunération des plateformes, que ce soit TikTok ou YouTube, sont tantôt très alléchants, tantôt injustes, selon leur envie d’attirer plus ou moins d’influenceurs sur leur réseau à un instant T.

Aujourd’hui, la majorité des influenceurs cherchent à éviter d’être dépendant de la monétisation via les audiences, soit via les partenariats avec les marques, soit en diversifiant leur activité.

Comment vont évoluer les rémunérations des influenceurs cette année ?

Le marché de l’influence marketing devient de plus en plus mature. Les marques maîtrisent mieux leurs investissements, ce qui profite à l’ensemble des influenceurs. Ainsi, de plus en plus de créateurs réunissent des communautés conséquentes qui sont sollicitées pour des partenariats.

De plus, les créateurs sont de plus en plus nombreux à vivre de leur activité. Naturellement, et en suivant probablement l’inflation que l’on connaît depuis plusieurs mois, ils ont augmenté leurs tarifs sur les 12 derniers mois. 37 % des répondants déclarent avoir augmenté leurs tarifs, un phénomène croissant avec la taille de la communauté : de 18 % pour les moins de 5 000 followers, il culmine à 55 % au-dessus de 100 000 abonné(e)s. Tout en sachant que 35 % des créateurs n’ont pas modifié leurs tarifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici